Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Hommage à l’Engagement citoyen de Youssou Ndour

Posté par: Haj Malick NDOYE| Dimanche 08 avril, 2012 02:47  | Consulté 665 fois  |  0 Réactions  |   

 



Horrifié par les multiples dérives innommables d’un roitelet  qui redoublait d’audace autocratique dans sa folle entreprise de dévolution monarchique du pouvoir. Dessillé par la monomanie maladive d’un vieil autocrate viscéralement déterminé à faire la fortune politique de son rejeton, Youssou Ndour, artiste planétaire engagé dans la lutte contre les grands fléaux du monde avait il vraiment le choix de ne pas prendre les armes à côté du peuple sénégalais, à qui il doit ses premiers succès ? Abdoulaye Wade descendait en flammes tout ce qui pouvait faire ombrage à son « lovely » karim Wade !  Il ne loupait jamais une opportunité de le faire mousser, et de nous faire avaler, au premier degré, qu’il était le meilleur financier de tous les temps que le Sénégal n’ait jamais connu ! Excusez le peu !
Dans une obstination hors du temps, le vieux satrape faisait flèche de tout bois pour confectionner à Wade fils une légitimité démocratique si tant est que cela soit possible ! Colossale méprise !  Désormais le NTS, en plus de la légitimité démocratique, exige de nos leaders une légitimité morale, qui fait cruellement défaut au fils biologique ! Cette nouvelle citoyenneté exige tout simplement un nouveau paradigme de la pratique politique dans ce pays. Avec un sans gêne déconcertant Abdoulaye Wade, usait de la corruption active, de l’intimidation, et de l’instrumentalisation de la justice pour mettre au pas les esprits libres qui ne pouvaient pas cautionner une telle entreprise ! L’artiste international, avait très vite compris que nous avions là un problème politique. Il fallait donc le régler politiquement ! Il se cabra, et fit irruption dans l’arène politique, créant ainsi la psychose chez les politicards en perte de vitesse. Ils étaient conscients que l’artiste pouvait les enlever des voix dont ils avaient si désespérément besoin, ils s’employèrent alors à le dénigrer en usant de procédés indignes de leur rang. Loin d’être impressionné par ces boules puantes jetées par des politiciens aux abois et un establishment  arrogant, ce colosse du « World music », se présenta à l’élection présidentielle de février 2012. Retoqué par un conseil constitutionnel couché, dont l’arrêté n’a convaincu personnes dans ce pays, sinon ceux qui trouvaient leur compte dans la neutralisation de l’artiste. Cette forfaiture du conseil constitutionnel n’apaisa nullement la sourde révolte de l’artiste dorénavant engagé dans un combat républicain on ne peut plus exaltant ! C’était ne compter avec la farouche détermination de Youssou Ndour à en découdre avec le régime dangereux d’Abdoulaye Wade, à s’opposer au projet de dévolution dynastique du pouvoir, et à épargner son pays des dangereuses conséquences qui pourraient découler d’un tel aventurisme politique !
Aujourd’hui il est indéniable que  Youssou Ndour de par son statut d’artiste de renommée internationale, par son implication personnelle aux joutes électorales, a stimulé l’intérêt que la communauté internationale portait à notre pays jusqu’ici. Nul doute qu’il a aidé son pays à résoudre un problème politique et aux moindres frais. Ce geste empreint de courage et d’humanisme est à saluer !
Voilà ce que nous attendons d’un artiste engagé ! Une prise de position courageuse et honnête par rapport à une problématique sociopolitique !
Nous n’avons que faire des supputations absurdement réactionnaires, de nantis intellos et « cultureux »,  chatouilleux sur leurs soi disant prérogatives.  Les sénégalais viennent de se débarrasser de l’africain le « plus diplômé du cap au Caire » qui, une fois au pouvoir, s’est signalé comme un piètre homme d’état avec une gouvernance immonde et révoltante ! Au terme de ses deux mandats que lui autorisait la Constitution, il brigua un troisième nonobstant les objurgations de tous les démocrates qui le suppliaient de surseoir à ce mandat de trop ! Il y a eu des morts ! Il en est l’unique responsable ! Il était bardé de diplômes ! Et il n’en fut même pas désolé! Il qualifia ces morts de brise doucereuse qui passe ! Il s’est encore trompé tout seul ! C’était les signes avant- coureurs d’un tsunami qui emporta son régime honni !
« Qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » Alfred de Musset.
Ce que nous attendons de cette deuxième alternance c’est un changement qualitatif de notre niveau de vie, des résultats positifs, indéniables dans la bonne gouvernance et le respect scrupuleux des normes républicaines ! Que cela soit parachevé par des énarques ou des autodidactes sans diplômes, on s’en tamponne superbement ! On ne peut plus acheter les arguties élucubrations, et capucinades insipides d’intellos salonnards et tenants du prêt à penser politico- religieux qui peuplent les plateaux de télévision pour y jouer leur partition pédantesque !
L’Angleterre est une grande démocratie et ses ministres ont une dépendance structurelle des « seniors civils servants » (hauts fonctionnaires de l’administration) des départements ministériels, et cela fonctionne à merveille depuis belle lurette ! Le président Macky Sall qui s’est éloigné des salons et plateaux de Tv pour aller à la rencontre de ses concitoyens dans les endroits reculés du pays et dans la diaspora, sait très bien que nos préoccupations sont loin de ces soucis d’intellos à la manque qui accordent une trop grande importance aux diplômes au détriment de l’expérience entrepreneuriale ! 
Toutes nos amitiés et toute notre gratitude à l’artiste engagé qui nous a aidé à nous débarrasser du vieil aventurier politique, qui par son entêtement,a failli plonger ce pays dans les funestes engloutissements d’un chaos infernal !
Ass Malick NDOYE

Chargé de Com. et des Elections de l’APR dans la Commune de Fass, Colobane, Gueule tapée

malickndy@yahoo.com



 
 L'auteur  Haj Malick NDOYE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (0)

Ajouter un commentaire

 
 
Haj Malick NDOYE
Blog crée le 10/02/2012 Visité 135264 fois 29 Articles 3047 Commentaires 10 Abonnés

Posts recents
Dilemme de la demande sociale, face à la demande militante ! En cette veille d’élections !
La dénormalisation de l’impunité face à la stratégie de victimisation !
Parité ou pari politicien ? Et si le controversé Me Buzz avait raison ?
« Un président ne devrait pas laisser faire ça… »
Les amis encombrants de Macky Sall !
Commentaires recents
Les plus populaires