Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Lettre ouverte au Président de l’APR : Haro sur ces dangereux oppresseurs et racketteurs de Directeurs Généraux!

Posté par: Haj Malick NDOYE| Vendredi 23 novembre, 2012 08:03  | Consulté 4544 fois  |  14 Réactions  |   

« L’oppression se nourrit du silence », disait le Président François Mitterrand.

Quand on est devant tous les périls, on ne peut se dispenser de recourir à toutes les ressources. C’est pourquoi Monsieur le président, nous prenons l’initiative  de tirer la sonnette d’alarme par voie de presse interposée. Quand bien même vous êtes le chef suprême des services d’intelligence et de renseignements généraux de ce pays, nul, ici-bas, ne peut revendiquer je ne sais quelle ubiquité ou omniscience ! Exclusif apanage de l’Omnipotent!

Des caciques de notre parti, autoproclamés « amis » et « très proches » du Président de la République ou de la Première Dame, exercent sur des Directeurs Généraux d’agences ou d’entreprises publiques, des pressions infernales,  pour les entraîner dans les périlleux et suicidaires marécages de la prévarication en leur demandant tout simplement de mettre à leur disposition liquidités et derniers cris Prado ! Ces dangereux mégalos, ces parrains mafieux en herbe, ces ineptes émules du « wadisme », semblent ne pas avoir bien décrypté le terrible message du 25 Mars 2012 ! En parlant de cette date gravée dans le marbre, lors de la conférence de restitution des résultats de la mission de rationalisation et de restructuration des services de l’état, n’est ce pas vous Monsieur le président qui disiez que «  Le 25 mars avait consacré le Sénégal comme une démocratie majeure, citée en exemple par la communauté internationale.  Une nouvelle citoyenneté avait émergé dans nos villes et dans nos compagnes » ? A-t-on idée, déjà, de s’essuyer les pieds sur les exigences de cette nouvelle citoyenneté ? Ces vulgaires maîtres chanteurs compliqués d’aventuriers politiques, capitalisent sur le sentiment de frustration légitime des militants de l’APR, pour désigner à la vindicte militante les Dg récalcitrants à leurs folles exigences. Ils les déclarent, sans autre forme de procès, Ennemis N°1 de l’APR. Est-ce que appliquer la gestion sobre,vertueuse et rationnelle des ressources publiques théorisée par Macky Sall, peut faire d’un Dg l’ennemi d’un parti politique qui prône urbi et orbi la RUPTURE ? Le cas de l’Agence des Aéroports du Sénégal (ADS) est tellement illustratif, rocambolesque et révoltant qu’il mérite une mise en lumière et une mise au point afin de lever toute ambiguïté quant aux objectifs de la nouvelle direction, en parfaite cohérence avec les attentes des partenaires sociaux, et des travailleurs de l’entreprise en général. Mettre un terme définitivement à la gestion clanique de l’ex Dg, restaurer la transparence et l’éthique dans le management de l’entreprise, créer un cadre de dialogue permanent avec les partenaires sociaux et économiques pour anticiper les conflits et améliorer les performances de l’outil de travail. Voilà succinctement ce que les travailleurs des ADS et la grande majorité des sénégalais attendent de la nouvelle Direction. Depuis sa nomination qui n’a pas plu à ces faiseurs de roi et démolisseurs de carrière, autoproclamés « Hommes de confiance » du Président et « authentiques apéristes », le nouveau Directeur Général des ADS, Monsieur Pape Maël DIOP, qui du reste n’est pas un messie, n’a eu de cesse de poser des actes courageux de bonne gouvernance jusqu’à apaiser le front social qui se réchauffait dangereusement dans les ADS, et restaurer l’image prestigieuse d’une entreprise considérée à tort par les politiques et par ses dirigeants successifs, comme une vache à lait. Aucun témoignage sérieux et crédible ne peut récuser une telle évidence ! Personne ne peut soupçonner le puissant syndicat des ADS de partialité envers les travailleurs ou d’adouber un manager amateur qui risque de mettre à genoux leur instrument de travaille! Alors ces audacieux racketteurs de Directeurs serviles et débonnaires, d’où ils tiennent leurs répugnantes calomnies, ces boules puantes qu’ils jettent quotidiennement sur la nouvelle direction des ADS ? Ils ont l’aplomb et le cynisme brutal d’approcher syndicalistes et journalistes pour instiller le doute, insinuations assassines et mensonges éhontés en vue de déstabiliser le nouveau Dg qui refuse de leur faire allégeance et qui se met en travers de leur chemin vers la Bamboula dont ils ont toujours rêvée quand ils trimaient dans l’opposition. Mais ces vrais journalistes, dans le strict respect de la déontologie journalistique, en recoupant les informations qu’ils les ont remises, se sont aperçus qu’il s’agissait d’intoxication et d’une minable opération de règlement de compte politique ou personnel.

Ce nouvel management illuminé par un dialogue permanent avec tous les acteurs de l’entreprise et une utilisation intelligente des ressources humaines et l’expertise des techniciens des ADS qui connaissent leur entreprise mieux que n’importe quel autre politicard en quête de planque juteuse, doit être jaugé à l’aune de la bonne gouvernance et jugé sur les résultats qu’il produira. Pour l’instant il s’agit d’extirper les poches de purulence de la gabegie nauséabonde de l’ex Dg et de juguler l’hémorragie financière qu’il avait si intelligemment orchestrée en cheville avec son clan et ses obligés ! Cela ne s’accommode guère avec achat de nouveaux 4x4 et on ne sait quelle prodigalité ostentatoire ! C’est du wadisme pur jus ! Non le Yoonou Yokkuté n’est une grossière mise en abyme ou un sinistre prolongement du wadisme, cette funeste idéologie sombrée.  

La folie de ces frimeurs, fervents adeptes des orgies arrosées et de tournées des grands Ducs, leurs exigences totalement déraisonnables, en porte à faux avec le Yoonou Yokkuté, risquent, à terme, de provoquer sur votre gouvernance de dangereuses éclaboussures ! Ces encombrants gribouilles n’ont pas encore compris que ces méthodes éprouvées et efficientes sous le magistère du vieux satrape déchu le 25 Mars, sont aujourd’hui éculées et contre productives ! Qui n’est pas au courant du triste sort, réservé aux Dg du régime défait, qui croupissent encore en prison ?

Vous les avez placés à des stations où ils ne gèrent pas directement des fonds pour sans doute les mettre à l’abri de la tentation de commettre concussions et de devoir faire face aux rigueurs de la loi. Ils ne se sont pas pour autant dépris de leurs sombres intentions de plastronner et de faire la farandole des nouveaux princes, à l’instar des suppôts du vieil autocrate déchu. Piètre conception du pouvoir !

Il est opportun voire urgent de les désavouer, de les délégitimer pour le prestige du Yoonou Yokkuté et pour une plus grande sérénité dans ces entreprises concernées. Ils n’en ont que faire des vociférations et de l’indignation d’un paltoquet comme moi. Mais nous sommes quand même des ayants droit de la victoire du Yoonou Yokkuté ! Personne ne peut nous la spolier ou nous en écarter !

Ces caciques ou faucons du palais qui aujourd’hui constituent la camarilla présidentielle, font la pluie et le beau temps à votre nom. Ils n’ont pas joué un rôle plus déterminant dans notre victoire que celui de tous ces anonymes qui ont consenti d’immenses sacrifices pour battre campagne, engager leur crédibilité et siéger dans les bureaux de vote en crachant sur les offres alléchantes d’achat de conscience qu’on leur faisait miroiter ! Hier c’étaient Youssou Ndour et nos alliés de la coalition BBY qui étaient les cibles à abattre. Aujourd’hui le Premier ministre Abdoul Mbaye, la Secrétaire Générale de la Présidence Mme Aminata Tall, le Président du Groupe parlementaire BBY Mr. Moustapha Diakhaté doivent être jetés aux piranhas ! Tous les Dg qui refusent de céder à leurs exigences criminelles sont dans l’oeil du cyclone ou dans le couloir de la mort ! Pendant que cette tuerie domestique, cet entre déchirement se poursuit tranquillement, nos adversaires politiques occupent littéralement plateaux de Tv, ondes des radios, forums sur la Toile et les journaux. Ils sont entrain tout simplement de gagner la bataille médiatique, et ipso facto celle de la vox populi ! Lors de la visite du Président François Hollande au Sénégal, ces caciques autoproclamés « amis et proches » du président ont été incapables de mobiliser militants et sympathisants pour réserver un accueil chaleureux à votre homologue français. N’eût été la mobilisation du Réseau des Amis de Maël (RAM), depuis les écuries et les amateurs de lutte jusqu’aux travailleurs des ADS en passant par les supporters de l’ASC Niary Tally dont il est un des Présidents d’honneur, cet accueil aurait été terne et désastreux !

Les magistères des Présidents de cette république du Sénégal, sont, hélas, très souvent pollués par ces coteries présidentielles qui usent et abusent de leur proximité avec celui qui nomme et dégomme aux hautes fonctions civiles et militaires. Ces pitoyables fanfarons revendiquent en privé la rédaction de tel discours présidentiel ou telle formule étincelante dans vos interventions publiques, pour mieux terroriser et racketter hauts fonctionnaires et Dg qui ont l’échine souple ! Ceux qui refusent de devoir se soumettre à cet arbitraire mafieux et de payer le « Pizzo », sont systématiquement désignés à la vindicte publique avec à la clé un lynchage médiatique tarifé ! Nous nous sommes engagés avec vous dans le Yoonou Yokkuté pour une éradication totale de ces genres de pratiques indignes d’une république constitutionnelle ! Pour nous il est concevable d’échouer sur tous les plans sauf dans la mission délicate de restaurer les valeurs et l’éthique dans la gestion de la chose publique!

Veuillez croire Monsieur le Président et cher frère à l’expression de ma loyauté militante et à mon engagement sans faille pour le Yoonou Yokkuté !

  

Ass Malick NDOYE

Agent Commercial Superviseur aux ADS 

Chargé de Communication et des Elections (APR)

Commune de Fass, Gueule Tapée, Colobane.

malickndy@hotmail.com


 L'auteur  Haj Malick NDOYE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Mots Clés:
Commentaires: (14)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Haj Malick NDOYE
Blog crée le 10/02/2012 Visité 99806 fois 23 Articles 577 Commentaires 10 Abonnés

Posts recents
De l’ébriété à la sobriété dans le bistrot de la république : L’ivrognerie politique a de beaux jours devant elle !
Anatomie d’une défaite en 2014, prémonitoire, peut-être, d’une débâcle en 2017 !
Le cran d’un président décomplexé pour parler de la périlleuse question de l’homosexualité
Travailleurs des ADS, indignez vous !
Commentaires recents
Les plus populaires