Seneweb.com Accueil |   Gerer ce blog   

Référendum du 20 Mars : Un réformiste solitaire, face à des escadrons de Kamikazes politiques !

Posté par: Haj Malick NDOYE| Dimanche 13 mars, 2016 13:03  | Consulté 1016 fois  |  0 Réactions  |   

Référendum du 20 Mars : Un réformiste solitaire, face à des escadrons de Kamikazes politiques !

Macky Sall est à la tête d’une armée dont la grande plupart de ses lieutenants ont le moral dans les chaussettes ! Ils sont inaudibles ou brillent par leur timidité dans la défense de ce projet de révision constitutionnelle, on ne peut plus ambitieuse et audacieuse ! Alors que la virulence fielleuse de la conjuration du NON et du Mackybashing, est nettement plus perceptible ! C’est du moins l’impression de la vox populi flouée par cette ambiguïté absconse!

Terrible face à face ! Pathétique confrontation !

Notre jeune démocratie se passerait bien de ce tragique épisode ! Dans tous les cas de figures, les conséquences pourraient être dangereuses et néfastes pour la démocratie sénégalaise ! Si le NON l’emporte, à Dieu ne plaise, le Président sera fragilisé et l’institution qu’il incarne vulnérable. Si le OUI triomphe, cette conjuration anti Macky,  où on retrouve les principaux partis de l’opposition, sera frappée d’un discrédit brutal qui risque de se prolonger comme une malédiction implacable ! Or une grande démocratie a besoin à la fois d’un Etat fort comme d’une opposition crédible et pertinente !

Macky Sall vent debout, son volontarisme politique en bandoulière, est déterminé à relever le niveau du jeu politique sénégalais au standard des grandes démocraties modernes. Une partie de la classe politique ostracisée, à tort ou à raison, freine des quatre fers. Tout autant déterminée à torpiller une révision constitutionnelle indiscutablement consolidante et équilibrée pour notre démocratie ! Il est vrai que Macky Sall et ses alliés  sont peu enclins à dialoguer avec une opposition engoncée dans une carapace de « Mackybashing» et de délégitimation permanente du Président de la république ! Nous doutons de la bonne sagesse de ce raidissement contre-productif ! La prise de hauteur dans un exercice permanent de pédagogie  pourrait déboucher sur de larges consensus dans la mise en œuvre des politiques publiques ! D’ailleurs peut-on sacrifier les intérêts supérieurs de la nation sur l’autel de joutes et de règlements de comptes politiciens ? Grand Dieu que non !!!

Macky Sall s’est dédit ! C’est un affreux renégat ! C’est même le « virus Ebola du Sénégal » pour ainsi reprendre les injures sanglantes et désespérantes d’un ardent soupireur de la fonction présidentielle ! Malgré nous, on vous concède ces invectives nauséabondes, sans y ajouter foi ! Mais les réformes proposées par Macky Sall sont-elles vraiment consolidantes ? Ou induisent-elles un recul démocratique ? Voilà les véritables questions sur lesquelles le Peuple attend des réponses convaincantes ! La culture politique du peuple sénégalais a pris une longueur d’avance sur l’hypocrisie infernale d’une élite politique encroûtée dans des postures et dans une sordide course à l’échalote ! Tous les moyens sont bons pour rester dans les petits papiers du prince, ou pour accéder au pouvoir ! Mais pour y faire quoi nom de Dieu ? Certains politiciens seraient même nés pour être Président uniquement ! Excusez le peu !

Quand on entend cet effrayant charivari d’accusations hyperboliques, de mensonges éhontés et de toutes sortes d’énormités, on se demande où est la responsabilité, où est l’élégance républicaine, où est l’éthique, où est la dignité des hommes qui aspirent à nous gouverner ? On peut légitimement détester les orientations politiques de Macky Sall et travailler démocratiquement à la perte de son régime.

Mais cracher sur des réformes constitutionnelles indubitablement consolidantes pour notre démocratie, et demander la bénédiction du peuple pour ce troublant aventurisme, procède d’une imposture intellectuelle dont seuls les hommes politiques sénégalais sont capables. Ces réformes constitutionnelles arrangent-elles vraiment tous ceux qui aspirent à la succession de Macky Sall ? Dans le camp présidentiel, comme dans l’opposition ?

Ces gardes fous qui, insérés dans la constitution, seraient comme l’œil de Caïn qui surveille les tentations diaboliques d’aventuriers déguisés en hommes politiques, qui pourraient arriver à la station présidentielle ! Certains partisans de Macky Sall sont peu enthousiastes dans l’apologie du OUI ! Des kamikazes du NON se roulent parterre pour saborder une véritable avancée démocratique! Nous sommes déroutés par ces paradoxes surréalistes ! Gageons que cette hideuse combinaison ne tardera pas à se révéler au grand public dans toute sa laideur !

«Le but du langage politique est destiné à rendre respectables les meurtres.» disait Georges Orwell. Avait-il vraiment tort au regard du cynisme brutal et de l’hypocrisie infernale qui ont rythmé les débats sur le projet de révision  constitutionnelle ?

Ass Malick NDOYE

Fass Gueule Tapée Colobane (APR)

 L'auteur  Haj Malick NDOYE
Une faute d'orthographe, une erreur á signaler ? Une précision á apporter ? Ecrivez moi avec votre info ou votre correction et en indiquant l'url du texte.
Commentaires: (0)  Certains commentaires sont en cours de validation...

Ajouter un commentaire

 
 
Haj Malick NDOYE
Blog crée le 10/02/2012 Visité 136632 fois 30 Articles 3048 Commentaires 10 Abonnés

Posts recents
Commentaires recents
Les plus populaires